Sichuan, sur la route

Sur la route de Xiangcheng

Premiere destination apres Benzilan : Xiangcheng, un village du Sichuan, type tibetain. C’est encore sur les conseils d’Estelle que nous avons pris la route pour cette jolie petite ville.

La portion de route entre Benzilan et Xiangchen etant bien empruntee par beaucoup de 4×4, nous avons choisi l’option pouce. Nous avons ete pris tres rapidement, et avons fait la route avec trois conducteurs differents. Communication tres difficile, car a part Ni hao nous ne savons pas dire grand chose, et nos conducteurs ne parlent pas anglais. Nous sommes tout de meme tres bien recus dans les voitures et pour une fois depuis le debut de notre sejour en Chine, nous avons entendu de la belle musique chinoise, s’associant a merveille avec les paysages. Ceux-ci sont magnifiques, tantot arides, tantot verts de forets de coniferes, avec des montagnes tres hautes et des animaux rebels qui font la loi sur la chaussee…

En route pour Xiangcheng, Nico fait du pouce

Sur la route de Xiangcheng

Passage du Yunnan et le Sichuan

Sur la route de Xiangcheng

Sur la route de Xiangcheng, le Yangtze Qiang

Sur la route de Xiangcheng, une vache fait la loi

Sur la route de Xiangcheng, des chevres

Sur la route de Xiangcheng

Xiangcheng

Arrives a Xiangcheng, c’est une jolie petite ville tibetaine que nous decouvrons. En recherche du prochain bus pour Litang, notre etape suivante, nous rencontrons un couple londonien, egalement en voyage. Nous decidons de partir ensemble pour Litang et de prendre un minivan. A la gare routiere nous faisons aussi la rencontre d’une bresilienne trilingue en anglais et en francais! Tres pratique pour la situation. Elle est aussi accompagnee d’un Israelien.

Dans un elan d’euphorie, nous partons trinquer et manger ensemble dans un boui-boui. Ne lisant pas le chinois, nous piochons les ingredients qui nous chantent dans la cuisine! Cela donne un excellent repas. Apres cela, nous nous mettons en marche en fin de journee pour visiter le temple bouddhiste de Xiangcheng.

Avec surprise, nous decouvrons que l’entree est gardee par des cochons.

Les trois petits cochons

Ces derniers ne nous effrayant pas, nous passons le seuil, et apercevons tout un ensemble de couleurs et de formes typiques des temples tibetains.

Temple de Xiangcheng

Entree du temple de Xiangcheng

Dans la cour du temple de Xiangcheng

Couleurs et textures du temple

Un moine nous apercevant, vient nous ouvrir les portes du temple : a l’interieur nous decouvrons une piece avec de nombreux piliers rouges, ainsi que des coussins pour s’agenouiller et faire la priere, et les differentes divinites (ou autre) en peinture ou en sculpture.

Dans le temple de Xiangcheng

La vie dans la cour du temple de Xiangcheng

Quand nous sortons de cette salle assez obscure, la cour a change, le soleil se couche et nous offre un autre paysage.

La cour du temple de Xiangcheng

Litang

Apres cette journee a Xiangcheng, nous partons pour Litang, autre village tibetain (ne se situant pas exactement au Tibet), avec nos compagnons anglais. Cette route est en tres mauvais etat! Cela nous prend plus de 13h pour parcourir environ 200 km! Malgre la boue et le froid, nous profitons des beaux paysages d’altitude (effectivement pendant la route nous passons a 4800m d’altitude).

Un moine tibetain voyage avec nous. Il nous offre le repas de midi et le gouter… lecon de generosite nunero 1.

A Litang, nous partons egalement visiter le temple.

Sur la colline du temple de Litang

Photographe anglais de yacks

Sur la colline du temple de Litang

Temple de Litang

Un groupe de dames agees, certainement en priere, passent devant nous et nous lancent des Tachidele, le salut tibetain. L’une d’elles s’arrete aupres de Lalaina et lui offre un nougat (excellent par ailleurs!).

Vieilles dames en marche

A la fin de notre promenade, des ouvriers du temple nous invite a prendre le gouter avec eux! lecon de generosite nunero 2.

Gouter avec des ouvriers du temple de Litang

Apres Litang, nous partons pour Kangding, derniere ville-etape principale avec Chengdu, la ou nous choississons de nous rendre avant d’aller a Urumqi. Kangding est une sorte de transition entre la culture tibetaine et la culture chinoise moderne. C’est aussi une ville tres agreable qui nous fait penser a Grenoble, car elle est entouree de montagnes et est traversee par un fleuve. A Kangding nous dormons dans une auberge pour un prix correct situee pas loin du temple.

Chengdu

Apres toutes ces heures de route un peu galeres dans la montagne, nous arrivons a Chengdu. Chengdu, c’est simple, c’est le futur Shanghai de l’Ouest de la Chine. C’est une ville tres moderne, tres grande et tres propre.  Nous sommes seduits par son calme relatif par rapport a Shanghai ou Beijing.

Nous nous reposons a l’auberge, nous occupons de nos billets de train pour Urumqi nous promenons dans la ville.

Jardin de Chengdu

Nous visitons un jardin qui est entretenu avec le plus grand soin.

Arroseur!

Pour terminer, nous testons une des specialites du coin : le hot pot, sorte de fondu chinoise.

Hot pot

Apres le hot pot, depart pour Urumqi… c’est ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s